T�LUQ - L'universit�. Aujourd'hui.

  • ENV 6410 Lectures dirigées

ENV 6410 Lectures dirigées

ENV 6410 Lectures dirigées

Introduction
Démarche d’apprentissage et travaux notés
Autonomie et encadrement
Ressources méthodologiques

Introduction

Le cours ENV 6410 Lectures dirigées est uniquement offert aux étudiantes et aux étudiants admis au programme Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en environnement international, profil professionnel et profil recherche appliquée et au Diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion intégrée des zones côtières (1577).

En complément de la description officielle du cours, cette page vous fournit des informations et des consignes nécessaires pour réaliser le cours.

Démarche d’apprentissage et travaux notés

Votre démarche comprend une activité de préinscription et quatre étapes jalonnées par la réalisation de trois travaux notés.

Étapes Travaux notés
Avant de s’inscrire au cours  
1. Conception de la liste et du calendrier des lectures Travail noté 1
Plan de travail
10 %
2. Lectures et rédaction du rapport d’avancement Travail noté 2
Rapport d’avancement
20 %
3. Rédaction du rapport final Travail noté 3
Rapport final
70 %
4. Clôture du cours  

Avant de s’inscrire au cours

Déterminez d’un commun accord avec votre professeur encadrant le sujet que vous allez explorer pendant le cours.

Remplissez le formulaire de description sommaire du projet qui fera état de cet accord.

Communiquez-le par courriel à votre professeur encadrant. Ce dernier l’acheminera à la professeure responsable du cours, Élise Filotas (efilotas@teluq.ca), et au coordonnateur à l’encadrement pour le programme en environnement (coordonnateur.ENVINT@teluq.ca).

Le coordonnateur à l’encadrement vous contactera pour vous confirmer l’acceptation de votre projet de lectures dirigées et pour vous donner la marche à suivre pour vous inscrire officiellement au cours.

Retour en haut de la page

Étape 1 : Conception de la liste et du calendrier des lectures (semaines 1 à 3)

Effectuez une recherche bibliographique afin d’élaborer une liste de documents scientifiques à étudier portant sur le sujet retenu. Ces documents peuvent être des livres, des articles de périodiques, des articles de revues scientifiques, etc. La personne qui vous encadre pourrait aussi vous suggérer certains documents. Consultez les Ressources méthodologiques au besoin.

Développez un calendrier de lectures. En fonction de vos disponibilités et de celles de votre professeur encadrant, cette étape a pour objectif :

  • de répartir le travail de manière efficace pendant les quinze semaines que dure le cours ;
  • de définir les modalités de suivi avec le professeur encadrant.

Envoyez à la personne qui vous encadre une courte présentation du sujet choisi (une page maximum, un interligne et demi, Times New Roman 12 points ou équivalent) ainsi que la liste bibliographique et le calendrier des lectures. Ce document constitue le travail noté 1, Plan de travail, et compte pour 10 % de la note finale.

En ce qui concerne la liste bibliographique, choisissez une norme bibliographique et utilisez-la de manière systématique. Consultez les Ressources méthodologiques au besoin.

Les critères d’évaluation du travail noté 1 sont les suivants :

  • Pertinence des documents choisis
    • Est-ce que les documents sélectionnés permettent une étude approfondie du sujet choisi ? Notamment, des sources importantes sont-elles absentes ?
    • Est-ce que les documents sélectionnés sont d’un degré de crédibilité acceptable ?
  • Diversité des sources
    • Est-ce que les documents sélectionnés proviennent d’auteurs différents et de revues différentes ?
    • Est-ce que les documents sélectionnés offrent des points de vue diversifiés permettant ainsi de développer une analyse critique du sujet choisi ?
    • Est-ce que les documents ont été rédigés à des moments différents, permettant ainsi de saisir l’évolution historique du sujet étudié ?
  • Structure et réalisme du plan de travail
    • Est-ce que votre plan de travail est organisé de façon cohérente et claire ?
    • Est-ce que vous pourrez réaliser les lectures au cours de l’échéancier prévu ?

Retour en haut de la page

Étape 2 : Lectures et rédaction du rapport d’avancement (semaines 4 à 11)

Effectuez les lectures en suivant le plan de travail produit à l’étape 1. Le suivi des lectures se fait avec votre professeur encadrant par des discussions orales ou écrites. Vous serez alors amené à synthétiser les ouvrages lus et à les analyser avec un regard critique.

À la mi-parcours, tel qu’indiqué dans votre calendrier, remettez un rapport d’avancement.

Ce document, de dix à quinze pages (un interligne et demi, Times New Roman 12 points ou équivalent), constitue le travail noté 2, Rapport d’avancement, et compte pour 20 % de la note finale.

Note. Les figures ou les tableaux originaux, c’est-à-dire ceux que vous avez créés pour analyser les documents, sont pris en compte dans les 10 à 15 pages. Par contre, pour les besoins de votre analyse, si vous intégrez des figures ou des tableaux issus des lectures, ceux-ci ne doivent pas être comptabilisés dans les 10 à 15 pages que doit faire votre rapport. Une possibilité est de placer ces figures et ces tableaux dans les annexes de votre rapport.

Le rapport d’avancement comporte deux parties :

  • Partie 1 : la première partie du rapport vise à évaluer votre progression.
    Faites état de votre avancement en fonction du plan établi à l’étape 1. Par exemple, posez-vous des questions de ce type :
    • Avez-vous effectué les lectures prévues selon le calendrier de lectures ?
    • Avez-vous modifié le calendrier ? Si oui, pourquoi ?
    • Avez-vous ajouté des documents à votre liste de lecture ? Si oui, pourquoi ?
    • Avez-vous rencontré des difficultés ? Si oui, quelles sont-elles et comment les avez-vous surmontées ?
  • Partie 2 : la seconde partie du rapport constitue une première version de la synthèse critique des lectures qui sera incluse dans votre rapport final (voir l’étape 3).
    À la suite des lectures que vous avez faites jusqu’à maintenant, vous êtes capable de décrire votre sujet plus précisément. Ainsi, commencez cette seconde partie par une description révisée de votre sujet (une page maximum).
    Ensuite, poursuivez en synthétisant, analysant, comparant, et apportant un regard critique sur les lectures réalisées.

Votre rapport d’avancement permettra à votre professeur encadrant de s’assurer que vous êtes sur la bonne voie. Il se posera des questions comme celles-ci :

  • Avez-vous saisi le contenu et la portée des documents lus jusqu’à présent ?
  • Avez-vous synthétisé les lectures de façon succincte et claire ?
  • Avez-vous situé les lectures dans leur courant de pensée, le cas échéant ?
  • Avez-vous comparé les documents entre eux ?
  • Avez-vous dégagé les forces et les faiblesses des propositions contenues dans les différents documents ?
  • Est-ce que le rapport est bien structuré et rédigé dans un français de qualité ?

À la lecture de votre rapport d’avancement, votre professeur encadrant pourra orienter votre travail en proposant des suggestions pour améliorer la synthèse critique des documents lus. Ces commentaires vous aideront à vous préparer en vue de la rédaction du rapport final et, surtout, ils orienteront la lecture critique des documents apparaissant sur la deuxième moitié de votre calendrier de lecture.

Retour en haut de la page

Étape 3 : Rédaction du rapport final (semaines 12 à 15)

À présent, rédigez le rapport final. Le rapport constitue une synthèse critique et structurée de la littérature sur le sujet choisi.

Le document que vous produisez comporte 20 à 25 pages (un interligne et demi, Times New Roman 12 points ou équivalent) et constitue le travail noté 3, Rapport final, comptant pour 70 % de la note finale.

Note. Les figures ou les tableaux originaux, c’est-à-dire ceux que vous avez créés pour analyser les documents, sont pris en compte dans les 20 à 25 pages. Par contre, pour les besoins de votre analyse, si vous intégrez des figures ou des tableaux issus des lectures, ceux-ci ne doivent pas être comptabilisés dans les 20 à 25 pages que doit faire votre rapport. Une possibilité est de placer ces figures et ces tableaux dans les annexes de
votre rapport.

Le rapport final comprend :

  • une courte présentation du sujet traité : elle constitue une version révisée au besoin de celle incluse dans le rapport d’avancement (travail noté 2) ;
  • une synthèse critique et structurée de l’ensemble des lectures réalisées ;
  • la liste des notices bibliographiques des documents étudiés, présentée en fonction de la norme bibliographique choisie.

Remettez votre rapport final à votre professeur encadrant au plus tard à la quinzième semaine du cours.

Votre professeur encadrant évalue votre rapport final à l’aide des critères d’évaluation suivants :

  • Exactitude du contenu
    • Ce que vous écrivez est exact. L’exactitude de votre texte permet de vérifier votre bonne compréhension des textes.
    • L’analyse que vous faites de ces textes est, elle aussi, exacte (ne comporte pas d’erreur).
  • Usages des documents
    • Vous faites un usage adéquat des références bibliographiques dans l’analyse. Vous utilisez les références bibliographiques à bon escient.
    • La norme bibliographique choisie en début de parcours est bien utilisée tout au long de votre rapport (dans le texte et dans la liste des notices bibliographiques à la fin).
  • Structure de la synthèse
    • Les éléments constituant la synthèse critique sont présentés dans un ordre clair et logique, assurant ainsi la cohérence de vos propos.
    • Si la synthèse comprend des sections et des sous-sections, la présence de ces dernières vise à faciliter la compréhension de votre analyse.
  • Formulation de la synthèse
    • Votre synthèse est rédigée de façon claire et concise.
    • Votre texte est exempt de fautes d’orthographe et de grammaire.

Et, bien sûr, s’il y a lieu, prenez en compte les suggestions et les commentaires que votre professeur encadrant a formulés sur votre rapport d’avancement.

Retour en haut de la page

Étape 4 : Clôture du cours (semaine 15)

Le cours se termine par une réflexion sur le travail que vous avez réalisé dans le cadre de ce cours. Votre professeur encadrant participe à cette réflexion.

Voici des exemples de questions à se poser, sachant que les questions intéressantes pour vous varient selon le sujet traité, selon votre cheminement dans le programme, selon vos expériences professionnelles et universitaires :

  • Comment évaluez-vous votre travail relativement aux critères qui sont proposés (voir l’étape 3) et relativement aux objectifs personnels que vous vous êtes donnés en début de cours ?
  • Quelles ont été les difficultés ou les défis rencontrés pendant la réalisation de ce cours ? Comment les avez-vous surmontés ?
  • Quel est l’apport personnel de ce cours dans votre cheminement de formation ?
  • Comment situez-vous le travail réalisé dans ce cours par rapport au projet que vous allez réaliser dans le cours ENV 6415 Projet personnel ou le cours ENV 6420 Recherche appliquée ?
    Échangez avec votre professeur encadrant relativement au bilan que vous faites de ce cours. Cet échange peut avoir lieu par courriel, par téléphone ou encore par vidéoconférence (par exemple avec Skype ou FaceTime).

Autonomie et encadrement

Votre encadrement est assuré par le professeur encadrant.

Cette personne vous accompagne tout au long de votre cheminement. Plus spécifiquement, elle est amenée à réaliser une partie ou l’ensemble des activités suivantes :

  • Proposer un sujet ou un thème à étudier (avant de vous inscrire au cours) ;
  • Collaborer avec vous à la conception de la liste des lectures par la suggestion de documents scientifiques (étape 1) ;
  • Vous soutenir de façon continue pendant que vous effectuez vos lectures (étape 2) ;
  • Évaluer votre progression grâce à votre rapport d’avancement (étape 2) ;
  • Évaluer votre rapport final remis en fin de parcours (étape 3) ;
  • Vous accompagner dans votre réflexion sur le travail accompli dans le cours (étape 4).

L’encadrement peut se faire à distance avec divers outils de communication (Connect Pro, Skype, FaceTime, téléphone, etc.) ou en personne dans les locaux de la TÉLUQ ou ailleurs.

La démarche d’apprentissage suggérée vise à vous laisser une grande autonomie. Nous vous confions donc la gestion de votre apprentissage, en ce sens que vous avez la possibilité d’effectuer des choix en concertation avec votre professeur encadrant sur :

  • le sujet ou la problématique à l’étude ;
  • les documents qui sont étudiés ;
  • la répartition du travail pendant la session (le calendrier, voir l’étape 1) ;
  • les modalités de suivi et plus généralement de collaboration avec le professeur encadrant.

Cette démarche d’apprentissage vous permet de construire des connaissances en fonction de vos besoins, de vos motivations, de vos préférences et sur la base de vos acquis. Vous devez toutefois vous entendre avec le professeur encadrant sur les modalités de suivi des lectures et tenir compte de ses suggestions quant aux choix de documents ou d’orientations à suivre. Au cours de votre cheminement, vous pouvez faire valoir, partager et confronter des idées par des échanges avec votre professeur encadrant.

Retour en haut de la page

Ressources méthodologiques

Le cours SCI 1013 Introduction aux méthodes de recherche scientifique du professeur Marc Couture et en particulier les textes de base sur L’information et la documentation scientifiques. Ces textes présentent les types de documents scientifiques, des stratégies de recherche documentaire, comment évaluer la crédibilité des documents en ligne, comment présenter les références, etc. Nous recommandons en particulier :

  • A3 – Les ressources et les outils pour la recherche d’information [lien]
  • A4 – Les stratégies de recherche d’information ou documentaire [lien]
  • A5 – La recherche par mots-clés [lien]
  • A6 – Les sources d’information et le contrôle de qualité [lien]
  • A7 – L’évaluation de la crédibilité des documents en ligne [lien]
  • A8 – Le rôle et la présentation des références dans les textes scientifiques [lien]

Le guide Revue de littérature-Recension des écrits proposé par le service des bibliothèques de l’Université de Montréal. Ce guide présente des stratégies de rédaction et une liste de ressources concernant la recension des écrits (revue de la littérature).

Le site Infosphère de l’UQAM pour les sciences et technologies. Il comprend de nombreuses ressources. Nous recommandons en particulier :

  • 2. Préparer sa recherche [lien]
  • 7. Évaluer et citer ses sources [lien]
  • 8. Prendre des notes et rédiger [lien]

The Literature Review : A Few Tips On Conducting (Université de Toronto). Cette page présente des « trucs » afin de vous guider dans la réalisation d’une revue de la littérature.

Le Programme de développement des compétences informationnelles (PDCI) de l’Université du Québec.

Ce site contient de nombreuses ressources intéressantes pour vous soutenir tout au long de votre travail. En particulier, dans la FAQ « Rédiger son travail » :

  • La paraphrase [lien]
  • Qu’est-ce que le plagiat ? Les images [lien]
  • Qu’est-ce que le plagiat ? Le texte copié-collé [lien]

Les normes bibliographiques. Une norme bibliographique prescrit une façon de faire pour présenter les notices bibliographiques à la fin de votre travail et pour faire appel aux références bibliographiques dans votre document. On ne vous impose pas dans ce cours une norme bibliographique particulière. Vous pouvez utiliser celle que vous connaissez le mieux. En guise d’exemples :

  • Une adaptation française des normes bibliographiques de l’APA [lien], site web réalisé par Marc Couture, professeur à la TÉLUQ.
  • Citer selon les normes de l’APA [lien], ressource offerte par les bibliothèques de l’Université de Montréal.
  • Guide de présentation des citations et des références bibliographiques selon les styles APA 6e et IEEE [lien], document produit par l’École Polytechnique de Montréal.

Il existe des logiciels qui peuvent vous aider à gérer vos références bibliographiques :

  • EndNote : vous pouvez télécharger le logiciel à partir du site de la Bibliotech@distance et accéder à des ressources pour vous aider à l’utiliser.
  • Zotero : les utilisateurs du fureteur Firefox apprécieront particulièrement ce logiciel.
  • Word : les versions récentes du logiciel Word incluent une fonction pour créer des bibliographies.

Retour en haut de la page