DGTremblay_imprimante

Activités de recherche

Domaines de spécialisation

Gestion des ressources humaines, organisation du travail, mesures de conciliation emploi-famille, prise de congés parentaux et de paternité (effets sur le stress, la satisfaction au travail, etc.) ;

Politiques et pratiques en matière d’emploi selon les âges ; aménagement et réduction du temps de travail, pour les jeunes, les parents et les travailleurs vieillissants ; effets sur l’attraction et la retention de main-d’oeuvre

Espaces de travail collaboratifs, espaces ouverts et télétravail : effets sur les conditions de travai, l’engagement au travail, l’intention de rester

Économie du travail et de l’emploi ; théories de la segmentation et des marchés internes du travail.

Économie industrielle, économie des changements technologiques et de l’innovation ; modèles d’organisation productive et performance socio-économique.

Analyse de l’entreprise : stratégie d’entreprise, innovation, organisation, gestion des ressources humaines, relations industrielles, travail et emploi.

Systèmes de production locaux, développement local et clusters.

Sujets et subventions de recherche

Chercheure principale pour le projet : Le rôle de l’organisation du travail et des conditions de travail dans l’attraction et la rétention de la main-d’oeuvre : les cas de la santé et de l’éducation. Subvention de 230 000 $ du CRSH- programme Savoir, 230 000$ , pour la période du 1er avril 2019 au 31 mars 2024.

Chercheure principale pour le projet : Caractérisation des espaces ouverts de travail et des espaces de co-working en lien avec la SST (santé-sécurité au travail) : financement de l’IRSST pour 248 000 $ sur deux ans, Février 2020- Février 2022. Cochercheurs : Arnaud Scaillerez et Sari Mansour.

Chercheure principale pour le projet AUF-FRQSC : 49 000 $ sur deux ans, pour un projet de recherche intitulé « Villes intelligentes et enjeux de l’inclusion sociale et du développement humain au Maroc et au Burkina Faso ». Outre la professeure Tremblay, l’équipe de recherche est composée de Fedwa Jebli, professeure à la Business School de l’Université internationale de Rabat, d’Evariste Dakouré, de l’Université Aube Nouvelle (Burkina Faso) et de Jamal El Baz, professeur associé à l’Université Ibn Zohr Agadir (Maroc). Nov. 2018-2020.

Cochercheure pour une subvention du programme Savoir du CRSH, sous la direction de Priscilla Ananian (UQAM), avec 3 autres cochercheurs, sur le thème : Espaces de coworking, pratiques du travail et milieux de vie à Montréal : les nouveaux enjeux de la planification urbaine, 283214 $ ,pour la période du 1er avril 2019 au 31 mars 2024.

Cochercheure pour une subvention du programme Savoir du CRSH, sous la direction de Betsy Donald (Queen’s uni), avec 6 autres cochercheurs, sur le thème : Taking Canada for a Ride ? Digital Ride-hailing and its impact on Canadian Cities, 358501 $ pour la période du 1er avril 2019 au 31 mars 2024.

Cochercheure pour une subvention du programme Développement Savoir du CRSH, sous la direction de Sari Mansour, pour un projet intitulé : Les transformations dans l’organisation du travail des infirmières au Québec : le job crafting et le Lean Santé. 51 000 $ pour la période du 1er avril 2019 au 31 mars 2021.

Cochercheure associée à la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec, axe sur le travail et l’emploi, financement de 4,5 M$ sur 6 ans (2019-2025).

Cochercheure pour une subvention de Partenariat de recherche du CRSH, sur le thème : Mobilizing a Caregiver Inclusive and Accommodating Wokplace Organizations Standard : A Partnership Approach. Projet dirigé par Allison Williams, Université McMaster, financement de 1,4 M$ sur 5 ans, octobre 2018 à 2023.

Cochercheure associée à une subvention de recherche de l’ANR (Agence nationale de la recherche) en France, avec l’Université de Bretagne-Sud (Laboratoire d’économie et de gestion de l’Ouest – LEGO), avec le Collège Glendon, McGill et Téluq, dans le cadre du programme ANR : Mobilité et systèmes urbains durables–Projet de recherche collaborative / PRC . Titre du projet : Travailler à la marge ? Les espaces de travail collaboratif comme noeuds d’un nouveau système de mobilités hors métropole . Working in the margin ? Collaborative spaces as nodes of a new mobility system outside metropolises (290 000 euros sur 2018-2021). Étude de diverses regions : Belgique, Allemagne, Loire, Haut Aquitaine, Bretagne, Québec et Ontario.

Cochercheur pour un projet intitulé Développement de milieux de vie et de communautés dynamiques : ateliers des savoirs partagés 2.0 , et obtenu dans le cadre de l’Appel de projets en innovation sociale du Programme de soutien à la valorisation et au transfert (PSVT), volet 2, du Ministère de l’économie, de la science et de l’innovation. Projet réunissant 10 chercheurs des universités québécoises, sous la direction du professeur Juan-Luis Klein, UQAM. 199000 $ sur 2 ans. (2018-2020)

Cochercheure associée à une subvention de recherche de la région Val de Loire, avec l’Université de Tours, UQAM, McGill et Téluq : Espaces de coworking : les conditions d’un développement urbain et rural soutenable". (300 000 euros, sur 36 mois, de septembre 2018 à 2021).

Cochercheure pour une subvention d’équipe de recherche pour le Collectif de recherche sur les innovations économiques, sociales et territoriales, pour un projet intitulé : Les nouveaux modèles d’action en développement territorial dans le contexte de la transition sociétale et écologique : vers la coconstruction des capacités collectives permettant d’accroître de façon durable le bien-être des communautés. L’équipe compte 9 co-chercheurs, sous la direction de Juan Luis Klein (UQAM) et a reçu un financement de 344 000 $ sur 4 ans. 2018-2022.

Cochercheure pour un projet de recherche sur Les entreprises d’insertion et leurs participants, financé par Emploi et développement social Canada, coordonné par Jean-Marc Fontan, UQAM, avec 7 autres chercheurs de 4 universités (UQAM, UQAR, Téluq, Ottawa). 300 000 $, 2017-2020.

Cochercheure pour un projet de recherche sur Le contenu francophone canadien : Enquête de visibilité dans un monde numérique, dirigé par Michèle Rioux (CEIM-UQAM), 43, 000 $ de juillet 2018 à septembre 2019. (enquête en ligne sur la promotion et la diffusion des produits culturels numériques francophones, et identification des bonnes pratiques)

Subvention de Synthèse de connaissances du CRSH, sur le thème des Tiers lieux : espaces de travail collaboratif, living labs, fab labs et coworking, avril 2016 à 2017. 25 000 $.

Participation à un projet de recherche financé par la MSHB (Maison des sciences de l’homme en Bretagne) et le Groupement d’Intérêt Scientifique M@rsouin, pour le projet "Tiers lieux et nouveaux modes d’innovation : Le cas des entrepreneurs de ville petite et moyenne", 2016-2018. 15 000 euros.

Participation à une subvention de recherche regroupant 5 professeurs, sous la direction de Marco Alberio (professeur en développement territorial et social, UQAR), sur le thème  : Les trajectoires de vie et les carrières dans les entreprises de pêche. Le cas des capitaines propriétaires dans l’Est du Québec, 71 000 $,de juin 2016 à 2018.

Participation à une équipe de 15 personnes ayant obtenu une subvention de 146 852 $ dans le cadre du programme Partenariat du CRSH, pour une recherche intitulée : Achieving a Caregiver-Friendly Workplace Standard : A Partnership Approach, de juin 2016 à juin 2018. 137 000 $

Participation comme cochercheure à la subvention du CRSH obtenue pour 4 ans, sous la direction de Juan-Luis Klein, sur le thème : La culture dans les quartiers : le tournant culturel des organisations communautaires (262,224 $ sur 4 ans, de 2015 à 2019 : 64206 sur l’an 1 ; puis 64206, 62406, et 71406 pour l’an 4)

Participation comme cochercheure à la subvention CRSH obtenue par Carla Lipsig-Mummé, de l’Université York, à titre de Partnership Grant, pour la période 2014-2019, sur le thème Adapting Canadian Workplaces to respond to Climate Change (2.5 millions $ sur 5 ans)

Participation comme membre de l’exécutif et cochercheure à la subvention CRSH obtenue par David Wolfe, de l’Université de Toronto, à titre de Partnership Grant, pour la période de 2014-2019, sur le thème Creating Digital Opportunity ; Issues and Outcomes. Responsable du thème : The Local Context for Global Networks What is the role of local conditions in supporting the competitiveness of IT firms in Canada ? How does the local context support the process of new firm formation and firm growth in the IT sector ?(2.5 millions $ sur 5 ans)

Participation comme cochercheure à la subvention de regroupement stratégique du CRISES-UQAM, renouvellement pour 6 ans, 2014-2020. 196 500 $ par année (total : 1 179 000 $).

Participation comme cochercheure à la subvention d’équipe regroupant 7 chercheurs et dirigée par Juan-Luis Klein, sur le thème Leadership partagé, apprentissage collectif et développement territorial intégré. 2014-2017 (302 720 $ )

Subvention de 356 000 $ du CRSH-programme Savoir Towards work-family articulation and quality of life : the impact of time policies on workplaces. Avril 2013 à 2018. 2 cochercheurs étrangers (B.Fusulier, Belgique et A. Escobedo, Espagne ; et 3 Canadiens : P. Bouchard, Un de Moncton, Najem et Béjaoui, UQO)

Recherche comparative internationale menée dans le cadre du réseau international sur les congés parentaux : Les pères seuls en congé parental/de paternité : enjeux et transformations identitaires (financè par l’ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux – CRSH)

Subvention de 24 997 $ pour un projet de Synthèse de connaissances du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, sur le thème  : Le dispositif national des pôles de compétitivité et les dispositifs régionaux de mise en clusters : des dispositifs publics de soutien à la R&D universitaire Obtenu en collaboration avec Martine Gadille, Labo d’économie et de sociologie du travail, France. Février –juin 2012.

Subvention de 132 000 $ du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada pour un projet intitulé « Le développement économique communautaire et la cohésion socio-territoriale à Montréal  ». avec 2 collègues UQAM (JM Fontan et JL Klein) , 2011-2014.

Subvention de 38 226 euros (58 000 $ environ) pour une recherche financée par l’Agence nationale de la recherche (ANR) de France pour une recherche menée avec Corinne Siino, de l’université de Toulouse le Mirail, sur le thème : Les politiques de développement durable et les nouvelles logiques de localisation d’activités économiques dans différents espaces périurbains ; comparaison Québec-France. 2012-13

Subvention de renouvellement de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir, 2009-2016, 588 300 $.

Subvention de la Fondation canadienne de l’innovation, Fonds des leaders, en lien avec le renouvellement de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir, 2009-2016, 108 275,97 $ de subvention en équipement de recherche.

Subvention ARUC (Allliance de recherche université-communauté) du CRSH à titre de candidate principale pour le projet : ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux – Work-life balance over the lifecourse. 989 000 $ sur 5 ans, mars 2009-2014.

Subvention ordinaire du CRSH, à titre de candidate principale (+ 2 collaborateurs étrangers : Bernard Fusulier et MA Barrère-Maurisson, et un post doc) La gouvernance de la conciliation travail-famille : les municipalités comme employeur et comme acteur intermédiaire de l’offre de services ; subvention totale de 95 500 $ : 29 500 $ ; 44 000 ; 22 000 $ de 2009 à 2012.

Subvention ordinaire du CRSH, à titre de cochercheure, sous la direction de Tania Saba (Université de Montréal) avec Ali Béjaoui (UQO) et Marie-Ève Dufour (U Sherbrooke). Vieillissement actif : une problématique intégrative des besoins organisationnels, des attentes individuelles et des politiques publiques. 78 858$ de 2009 à 2012.

Recherche avec Bernard Fusulier, professeur invité de l’Université Louvain la Neuve, Belgique, sur le vieillissement et les fins de carrière, ainsi que la conciliation entre vie personnelle et professionnelle tout au long de la vie, chez les infirmières, au Québec et en Belgique ; comparaisons dans le cadre d’une coopération Québec-Wallonie-Bruxelles, démarrée en septembre 2007, renouvelée en septembre 2009 pour 2 ans. Financement de 8 000 $ environ (majorité côté belge).

Recherche sur les pratiques de gestion des ressources humaines et la conciliation emploi-famille dans les entreprises d’économie sociale. Recherche acceptée par le Réseau partenarial de recherche en économie sociale, UQAM-ARUC-ÉS, menée avec Denis Harrisson, ESG-UQAM. (financement Chaire de recherche du Canada).

Subvention de 94 586 $ du CRSH obtenue avec JLKlein et JM Fontan (UQAM) pour 3 ans. Économie sociale et inclusion territoriale : le cas de Montréal. Mars 2008-2011.
2008 : 27 275 ; 2009 : 33 512 ; 2010 : 33 799

Subvention de 105 000 $ du CRSH, obtenue avec Eduardo Davel (Téluq), pour 3 ans : Entrepreneuriat et carrières dans les industries créatives. Mars 2008-2011.

Subvention de 20 000 $ pour la lettre d’intention CRSH, afin de rédiger le projet final : Gestion des âges et des temps sociaux(GATS) : étude des perceptions des travailleurs-euses, des pratiques des entreprises, des politiques publiques, des positions des acteurs sociaux et identification de nouvelles initiatives possibles en la matière- (projet retenu parmi les 39 sur 80 lettres d’intention ARUC). (2008-9)

Subvention de 75 000 $ du CRSH, programme Initiatives internationales, pour un projet sur le rôle des universités dans le développement local. Projets sous la direction de Gaétan Tremblay, du Centre d’études et de recherches sur le Brésil, avec une quinzaine de professeurs UQAM et dizaine du Brésil. Mai 2007-2009.

Participation au projet Social Polis, Social Platform on Cities and Social Cohesion, sous la direction de Frank Moulaert, dans le cadre du programme Coordination and support action, de la Commission Européenne, via l’équipe Gateway partner no 5 (11 équipes nationales, dont le Crises-UQAM, où 5 membres sont sollicités), janvier 2007 à 2012. $2,189,695 (131,382 Uqam)

Participation au projet Growing Inequality and Social Innovation : Alternative Knowledge and Practice in Overcoming Social Exclusion in Europe (Réseau européen intégré avec 17 universités), de la Commission Européenne, dans le cadre du programme Coordination Action ; sous la direction de Frank Moulaert ; Juin 2006 à mai 2009, 1 million $. (50 K uqam)

Subvention de la Commission permanente Québec-Wallonie-Bruxelles pour un projet de recherche en coopération internationale avec le professeur Bernard Fusulier de l’Unité d’Anthropologie et de Sociologie et l’Institut des Sciences du Travail – Université Catholique de Louvain , sur le thème : Aménagement de la fin de carrière, maintien dans l’emploi et articulation des temps sociaux : étude comparée du crédit-temps en Belgique francophone (Wallonie-Bruxelles) et des politiques de retraite progressive et de retour à l’emploi au Québec. septembre 2007-octobre 2009. 9 000 $ par année pour des missions de chercheurs (total 18 000 $)

Recherche menée avec la FADOQ (Fédération de l’âge d’or du Québec) sur le thème : Aménagement de la fin de carrière et articulation des temps sociaux : étude des perceptions de la retraite, ainsi que des politiques de retraite progressive et de retour à l’emploi au Québec (financement : chaire Bell et chaire du Canada et collaboration de membres de la FADOQ) Juin 2007-juin 2009.

Recherche menée avec l’Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants (AQIII) sur le thème : Porosité et aménagement des temps sociaux et de l’espace de travail : étude des perceptions des travailleurs des technologies de l’information (financement : chaire Bell et chaire du Canada et collaboration de membres de l’AQIII). Janvier 2007-Avril 2008.

Participation à une subvention des Grands travaux de recherché concertée du CRSH sur le thème Social dynamics of Economic Performance ; a Comparison of Canadian Cities, subvention sous la direction de David Wolfe, avec 20 chercheurs canadiens. Université de Toronto, 2,5 M de $ sur 5 ans. Responsable de l’analyse sur « Civic engagement and innovation » à Montréal et participation aux comparaisons interrégionales et interthématiques (54 000 par an sur 3 ans pour ma partie). 2006-2010

Participation au projet FQRSC L’initiative locale et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion : connexion et pluralité. (2007-AC118824). Sous la direction de Juan Luis Klein, avec 4 autres chercheurs. 2006-7 : 76, 101$ ; 2007-8 : 54869 $ ; 2008-9 : 18296 $ ; total 149,266 $

Participation à un projet dirigé par Paul Bernard (U de Mtl) et Susan McDonald (Un of Toronto), sur le ‘Lifecourse as a policy lens : seven illustrative studies’ et financé par Développement social Canada (269 100 $). DGT=Responsable de la partie ‘Work-life articulation and training in a lifecourse perspective’. (8 K pour 2007-8 ).

Participation au projet européen Katarsis sous la direction de Frank Moulaert sur les actions innovatrices en matière de lutte contra la pauvreté et l’exclusion. Consortium de 19 institutions et participation québécoise sous la responsabilité de Juan-Luis Klein. 2006-2009.

Codirection du projet sur le rôle des acteurs intermédiaires dans la conciliation emploi-famille et les politiques familiales ; comparaison France-Québec, avec Marie-Agnès Barrère-Maurisson, Université de Paris I , Sorbonne, 7 partenaires français et 5 partenaires québécois. 2007-2009. (financements divers, dont Chaire du Canada et Caisse national des allocations familiales de France).

Participation au projet : Développement local et qualité de vie des villes côtières au Canada ; l’apport de la télésanté, dans le cadre du Oceans Management Research Network. Projet de 1 million, regroupant 500 chercheurs et participants ; le projet dév. Local est mené avec Rémy Tremblay, et la direction globale du projet est à l’Université d’Ottawa. (23 K sur 2 ans ; 2006-2008 pour cette partie du projet).

Participation au projet sur « La participation des pères et mères aux mesures de conciliation emploi-famille et les médiations organisationnelles ; comparaison des médiations organisationnelles dans des catégories professionnelles masculines et féminines », sous la direction de Bernard Fusulier et de Diane-Gabrielle Tremblay, UQAM et Université de Louvain la Neuve, Belgique. 2006-2008. Financement de la fondation des sciences de Belgique et de la Chaire du Canada sur l’économie du savoir.

Recherche conjointe sur « Le télétravail et le mobile working : qui le pratique et pourquoi ? » , avec Laurence Thomsin, Université de Liège. 2006-2009. (financement : Siemens, Chaire Bell et Chaire du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir)

Participation au projet CRSH-ARUC Du développement de l’économie sociale à une nouvelle régulation socio-économique : un partenariat pour la recherche en économie sociale, ARUC-Économie sociale, sous la direction de JM Fontan ; financement du CRSH de 200 000 $ par année sur 5 ans, 2005 – 2010.

Participation au Réseau québécois de recherche partenariale en économie sociale, sous la direction de JM Fontan ; financement du CRSH de 200 000 $ par année sur 3 ans, 2005 – 2008.

Subvention obtenue de l’Association universitaire francophone, pour un projet intitulé : La modernisation sociale au Vietnam : analyse des formes d’innovation. En collaboration avec Gilbert de Terssac, Université de Toulouse le Mirail, et An Quoc Truang, Université des sciences sociales de Hanoi, Vietnam, 15 000 euros. 2004-2007. Développement de recherches et d’un programme de maîtrise en management des organisations à l’université de Hanoi (avec possibilité de développements de e-learning). Le programme de maîtrise est offert depuis septembre 2007.

Participation au projet SCORE, ’Environnement distribué de Soutien aux COmmunautés de REcherche Scientifique, Virtuelles et Internationales et à leur relève (SCORE)’, No 8460, financé par la Fondation canadienne pour l’innovation, sous la direction de Jacqueline Bourdeau, Télé-université, pour 5 M$. 2004-2009.(travail sur la problématique des communautés de pratique en recherche)

Participation au projet Kaléidoscope (Concepts and methods for exploring the future of learning with technologies). Projet de 8 M d’euros, financé par la Communauté européenne. Responsable de la recherche : La participation aux communautés de pratique de Kaléidoscope, analyse différenciée selon le genre.

Réalisation d’un projet sur « Le télétravail et le travail autonome : : pour une meilleure conciliation des temps sociaux et une plus grande performance organisationnelle », projet élaboré en collaboration avec une équipe belge de l’université de Liège, financé pour ma partie à partir de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir. 2004-2009.

Subvention d’infrastructure de 290 000 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation aux fins du projet : Laboratoire de recherche sur la collaboration et les communautés de pratique dans l’économie du savoir, avec 3 collègues de Téluq. 2003-2007. ( Le laboratoire est aménagé en deux endroits, un à côté de mon bureau à Montréal et l’autre à Téluq-Québec ; il permet le travail à distance Montréal-Québec, mais aussi avec l’international)

Subvention de 194 126 $ de Emploi-Québec, pour une recherche intitulée : Les obstacles à la formation au sein des petites et moyennes entreprises et les solutions qui en favoriseraient l’accroissement ; analyse de l’apport potentiel des technologies d’information et de communication (TIC) à la formation par une comparaison de divers types de formation dans les secteurs du commerce de détail, ainsi que du tourisme et de l’hôtellerie : août 2003-2006.

Participation à une commandite de recherche de 1 million $ du CEFRIO (Centre francophone pour l’informatisation des organisations) à titre de Chercheure associée au CEFRIO, pour une recherche sur Les nouveaux modes de travail et de collaboration à l’âge d’internet ; étude de 15 communautés de pratique et réseaux virtuels  ; 6 chercheurs, 2001-2004.

Subvention de 55 000 euros obtenue de la DARES -Département d’analyse et de recherches économiques et statistiques - du Ministère du travail de la France, pour 2004-2007 : Conciliation entre la vie professionnelle et la vie familiale : une comparaison des horaires, de la durée du travail et des politiques de conciliation publiques et privées en France, au Canada et au Québec.

Subvention de 110 000 $ obtenue du CRSH, avec trois collègues de l’UQAM (Juan-Luis Klein, chercheur principal, Bernard Jouve, et Jean-Marc Fontan) pour une recherche de 3 ans sur Systèmes locaux de production et gouvernance métropolitaire dans la reconversion de Montréal. 2003-2006

Subvention de 75 000 $ du CRSH, Initiatives pour le développement de la recherche, sur le thème : Sociabilité, culture et management des entreprises familiales : transformations au sein de la famille et de l’entreprise contemporaine, 2003-2006.

Subvention de 30 000 $ dans le cadre du programme Initiative de la nouvelle économie du CRSH, Lettre d’intention sur Pratiques de gestion des ressources humaines, nouvelles formes d’organisation du travail et carrières : les cas du télétravail et du travail autonome. 2002.

Subvention d’infrastructure de 75 000 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation pour le projet de laboratoire de recherche sur l’économie du savoir. 2003-2009

Subvention annuelle de 200 000 $ du programme des chaires de recherche du Canada pour ma Chaire sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir. 2002-2009. (donc 1,4 million $)

Subvention de 8 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université, sur Nouvelles formes d’organisation du travail et nouvelles carrières. 2002.

Subvention du Centre d’excellence Telelearning(CRSNG-CRSH), sous ma direction, sur le thème : Telelearning and informal learning Models in the New Knowledge Economy. 99 000 $ pour 2001-2004.

Subvention dans le cadre du programme des Grands travaux de recherché concertée du CRSH (Major Collaborative Research Initiative) : Innovation systems and Economic Development : The role of local and regional clusters in Canada. 2,5 M de $ sur 5 ans, sous la direction de David Wolfe (University of Toronto), avec 21 chercheurs canadiens. Responsable de l’analyse du « cluster » du multimédia à Montréal et participation aux comparaisons interrégionales et intersectorielles. 2001-2006.

Commandite de recherche de 10 000 $ du Canadian Network for Policy Research, pour un texte sur l’avenir de l’emploi et de la famille, en vue d’un séminaire national sur la question en novembre 2001, réunissant des décideurs privés et publics. Texte initial de 40 pages en français, synthèse de 25 pages en anglais.

Subvention du Centre d’excellence Telelearning (CRSNG-CRSH), sous ma direction, sur le thème : Socio-Economic Strategies and Models for Adapting to the New Knowledge-Based Economy : Professional and Local Networks as a source of Knowledge Development in the Multimedia Industries. 99 000 $ pour 2000-2003.

Subvention du Centre d’excellence Telelearning (CRSNG-CRSH), seule chercheure, sur le thème : Productivity and Performance : new visions and challenges from the Knowledge Economy and Workers. 2000-2003. 40 000 $.

Subvention du Centre d’excellence Telelearning (CRSNG-CRSH), seule chercheure, sur le thème : A study of the Telelearning Network from the perspective of the Learning Organization, 50 000 $ , 2000-2003.

Subvention stratégique du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), pour une recherche d’équipe, avec Charles-Henri Amherdt : Les obstacles organisationnels et socio-culturels à la participation des pères à la conciliation emploi-famille. 118 268 $ sur 3 ans (2000-2003).

Subvention stratégique du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), pour une recherche d’équipe sous la direction de Pierre Doray, CIRST-UQAM, avec 7 co-chercheurs, sous le thème : les collaborations éducation-entreprises dans la nouvelle économie des connaissances. 400 000 $ (2000-2003).

Subvention FCAR –Action concertée sur le travail en mutation, pour une recherche d’équipe dirigée par Frédéric Lesemann (+ 3cochercheurs : L.-F. Dagenais, B. Lévesque et moi), sur le travail autonome et la protection sociale. 135 000 $ sur 3 ans (2000-2003).

Commandite de recherche de 4 000 $ de l’IRSST (Institut de recherche en santé et sécurité au travail) pour une collaboration au projet : Recension d’écrits sur les liens entre les nouvelles formes d’emploi, les horaires atypiques et la santé-sécurité. Sept. 2000-2001.

Participation à une commandite de recherche de 200 000 $ du CEFRIO (Centre francophone pour l’informatisation des organisations) pour une recherche sur Le télétravail : arrimer qualité de vie et performance. 7 chercheurs, 1999-2001. Chercheure associée au CEFRIO.

Subvention à titre de collaboratrice sur les femmes et l’économie sociale, sous la direction deFrancine Descarries. CRSH, 2000-2003.

Subvention Alliance de recherche université-communauté (ARUC) du CRSH sur les femmes, l’emploi et le pouvoir, sous la direction de Francine Descarries, UQAM ; membre de l’équipe de qq 20 professeurs, sous le thème de l’emploi des femmes et la conciliation emploi-famille. 500 K sur 3 ans. (1999-2002).

Subvention Alliance de recherche université-communauté (ARUC) du CRSH sur l’Économie sociale, sous la direction de Benoît Lévesque, UQAM ; membre de l’équipe de qq 40 professeurs, sous le thème du développement local. 1 million de $ sur 3 ans. (1999-2002).

Subvention FCAR équipe (127 700 $ ; 42 900 par année) à titre de co-chercheure pour le projet : Réseaux territoriaux, systèmes locaux de production et logique métropolitaine : la part de l’action volontaire. Chercheur principal : Juan-Luis Klein, géographie, UQAM et 2 autres cochercheurs : Jean-Marc Fontan, sociologie, UQAM ; Jean Carrière, géographie, UQAM. (1999-2002).

Subvention ordinaire de 106 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) à titre de co-chercheure sous le titre : Reconversion économique et milieux innovateurs : le cas de Montréal. Chercheur principal : Juan-Luis Klein, géographie, UQAM et 2e cochercheur : Jean-Marc Fontan, socio, UQAM. 1999-2002.

Subvention de 20 000 $ dans le cadre du programme des Initiatives de développement de la recherche (IDR), du CRSH, obtenue à titre de co-chercheure, pour le projet suivant : « Le traitement de l’information géographique en économie locale et régionale : un agenda de recherche à l’heure des nouvelles technologies de l’information ». Projet sous la direction de Juan-Luis Klein, géographie, UQAM, 1999-2000.

FCAR, action concertée ; La vie en double : les obstacles organisationnels et socioculturels à la conciliation emploi-famille chez les pères travailleurs. D.-G. Tremblay, chercheure responsable, avec Charles-Henri Amherdt (cochercheur) $ 73 300 sur 1998-2000.

Cochercheure et membre du bureau de direction de cinq personnes, pour une Subvention stratégique de 135 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) sur 3 ans pour le Réseau québécois sur les systèmes d’innovation. 1998-2001.

Subvention de 1,125 million de dollars sur 5 ans, du CRSH, pour le projet d’un réseau de recherche stratégique en éducation et formation recouvrant 5 projets de recherche, et dirigé par Marcelle Hardy de l’UQAM. Co-responsable, avec Pierre Doray, de l’UQAM, de 2 des 5 projets, sur les thèmes suivants : “ Coopération et partenariat en matière de formation en entreprise : constitution des pratiques et analyses d’impacts ” (en collaboration avec Hydro-Québec, Shell et Zinc électrolytique notamment) ; “ Les instances conjointes de planification et de régulation de la formation professionnelle : une analyse de leur développement et de leurs retombées ” (en collaboration avec la SQDM, le Forum pour l’emploi, le CAMO-Angus notamment). (1996-2001)

Subvention de 1,125 million de dollars sur 5 ans, du CRSH, pour le projet d’un réseau de recherche stratégique en éducation et formation dirigé par Carla Lipsig, du Centre Work and Society de l’université de York, Toronto, recouvrant 7 grands thèmes de projets à l’échelle canadienne, sous le titre général : “Education and Trainng for New Forms of Work : Canadian Experience and International Perspectives”. Je suis co-responsable du thème 6 “Perspectives internationales en matière de formation”, avec Peter Suschnigg de l’université Laurentienne, et plus particulièrement responsable d’un projet de recherche sur “la formation en Allemagne, en Suède et au Japon : analyse comparative et implications pour les acteurs canadiens”. (1996-2001)

Subvention stratégique de 80 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) à titre de seule chercheure sur le thème : Nouvelles formes d’organisation et d’aménagement du travail : une analyse comparative de catégories professionnelles majoritairement féminines. 1997-2000.

Subvention stratégique de 60 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) à titre de seule chercheure sur le thème : Gestion participative et nouvelles formes d’organisation du travail : l’apport de l’équipe de travail à l’innovation et à la performance. 1997-2000.

Subvention ordinaire de 67 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) à titre de chercheure principale, avec Pierre Doray et Carol Landry, sur le thème : La coopération comme mode de planification et de régulation de la formation professionnelle. 1998-2001.

Subvention ordinaire de 44 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) à titre de co-chercheure, avec Pierre Doray, sur le thème : Les relations économie/éducation : logiques d’action et formes de collaboration entre entreprises et établissements scolaires. 1997-2000.

Subvention de 7 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université pour une recherche sur les acteurs de la formation professonnelle : recherche comparative Suède-Allemagne-Japon. 1997.

Subvention de 9 825 $ du CRSH pour l’organisation du colloque annuel 1997 de l’Association d’économie politique, sur le thème « Objectif plein emploi : le marché, la social-démocratie ou l’économie sociale ? ».

Subvention de 113 000 $ du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) à titre de chercheure principale sur le thème : Districts industriels, systèmes industriels localisés et réseaux territorialisés d’innovation : analyse de deux réseaux montréalais en comparaison d’autres réseaux d’innovation. 1996-1999.

Subvention de 5 000 $ de l’Association des universités et collèges canadiens dans le cadre du Programme « Canada-Taïwan : études chinoises ». Analyse de la diffusion des pratiques de GRH japonaises à Taïwan. 1996-1997.

Subvention de 7 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université pour le démarrage d’une recherche sur le thème : “La gestion participative analysée à travers l’équipe de travail : comparaison des modèles japonais et québécois d’équipes de travail ”. 1996.

Subvention de 7 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université pour le démarrage d’une recherche sur le thème : “Le temps de travail, l’aménagement et la réduction du temps de travail : état de la situation au Québec et au Canada”. 1995.

Subvention de 10 000 $ du Service aux collectivités de l’UQAM, obtenue en collaboration avec Réjean Mathieu, du Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales, UQAM, pour une recherche sur “L’impact social et économique des groupes communautaires et des corporations de développement économique local dans quatre arrondissements de Montréal”. 1995. Complément de 7 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université.

Subvention de 80 000 $ pour recherche et réalisation d’une série vidéo sur le thème "Ressources humaines et compétitivité économique : une comparaison des pratiques et politiques mises en oeuvre au Canada et dans d’autres pays industrialisés". Subvention du programme des études canadiennes du Ministère du Patrimoine canadien. mars 1994-1997.

Subvention de 800 $ du Sustainable Development Research Institute pour les frais de déplacement en vue de présenter une communication invitée au colloque “women and Sustainable Development : Canadian Perspectives”, à Vancouver, les 27-31 mai 1994.

Subvention de 1 500 $ de l’Association des universités et collèges canadiens pour le paiement d’un titre de transport jusqu’en Pologne afin de présenter des communications aux Universités de Varsovie et de Cracovie et de Lodz, à l’invitation du Recteur de l’université de Lodz. avril 1994.

Subvention de 68 000 $ du CRSH pour une recherche sur “la nouvelle division du travail dans les emplois des hommes et des femmes”. Seule chercheure, 1993-1996.

Subvention de 73 000 $ du CRSH pour une recherche sur le thème “Le mode de production et de gestion des entreprises japonaises : le “modèle” est-il transférable et à quelles conditions ? Comparaisons Canada-Japon”. Seule chercheure, 1993-1996.

Subvention d’équipe du FCAR obtenue avec mes collègues Diane Bellemare (UQAM), Ginette Dussault (Univ. Laval) et Lise Poulin Simon (Univ. Laval) ; 28 000 $ par an pour 1993-1996 : total de 84 000 $.

Financement de 2 000 $ du Musée de la civilisation du Québec, pour la réalisation d’un texte de synthèse de recherches sur le travail et l’emploi. “Travail et emploi : nouvelles réalités, nouvelles problématiques”.

Subvention de 132 000 $ du CEFRIO obtenue à titre de co-chercheure, avec Pierrette Massé et Louise Bertrand (Télé-université), pour une recherche sur le thème suivant : “validation d’une méthode de mesure des effets de technologies de l’information sur la performance des entreprises du secteur tertiaire-information”. 1993-1995.

Subvention de 7 000 $ du CRSH pour l’organisation du colloque annuel de l’Association d’économie politique, sur le thème “Concertation et performance économique : vers de nouveaux modèles de développement ?”

Subvention de 7 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université pour une recherche sur le mode de production et de gestion des entreprises japonaises au Canada. 1993.

Subvention de 60 000 $ du Secrétariat d’État du Canada pour recherche et réalisation d’un vidéo sur le thème du développement économique local et communautaire. 1992-1994.

Financement de 88 000 $ du siège social de l’Université du Québec (FOTEL) sur le thème des réseaux d’entreprises et du développement économique local (juin 1992-1994). (Recherche et production d’un cours sur ce thème)

Subvention de 4 000 $ du Fonds institutionnel de recherche (FIR) de la Télé-Université pour le démarrage d’une recherche sur la politique de l’emploi, la gestion des ressources humaines et l’organisation du travail ; comparaisons Suède-Canada-Japon. 1992.

Financement de 51 000 $ du Bureau de la main-d’oeuvre féminine de Travail Canada pour la deuxième phase d’une recherche sur les travailleuses vieillissantes : les stratégies de gestion des ressources humaines des entreprises et leur impact sur les travailleuses vieillissants. Financement complémentaire à la recherche CRSH, également menée en collaboration avec Diane Bellemare et Lise Poulin-Simon. 1991-1993.

Subvention du Fonds FODAR de l’Université du Québec pour la poursuite d’une recherche sur le thème « Les réseaux locaux d’entreprises et l’innovation : analyse comparative de trois régions du Québec ». 1991-1992.

Subvention de 42 000 $ du Fonds FCAR, programme des nouveaux chercheurs, pour un projet de recherche portant le titre suivant : "Les ressources humaines comme facteur d’innovation dans un contexte d’internationalisation et de libéralisation des échanges ; analyse comparative du Québec et de la Suède." Seule chercheure. juin 1990-1993

Subvention de 147 300 $ du CRSH pour une recherche sur le thème suivant : "L’impact du contexte économique sur les pratiques de gestion des ressources humaines des entreprises caractérisées par des marchés internes". Subvention étalée sur trois ans (juin 1990 à 1993) ; subvention obtenue en collaboration avec mes collègues Diane Bellemare (UQAM) et Lise Poulin-Simon (Univ. Laval).

Subvention de 150 000 $ pour recherche et réalisation d’une série vidéo sur le thème "Emploi et développement économique : une comparaison des politiques mises en oeuvre au Canada et dans d’autres pays industrialisés". Subvention du programme des études canadiennes du Secrétariat d’Etat du Canada. mars1990-1992.

Subvention de 20 500 $ du Fonds FODAR de l’Université du Québec pour la réalisation d’une recherche sur le thème "Les réseaux locaux d’entreprises et l’innovation : analyse comparative de trois régions du Québec." 1990-1991.
- Complément de financement de 7 000 $ du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-université pour 1991.

Financement de 14 990 $ du Bureau de la main-d’oeuvre féminine de Travail Canada pour la première phase d’une recherche sur les travailleuses vieillissantes et l’impact du contexte économique sur les pratiques de gestion des ressources humaines des entreprises à l’égard des travailleuses vieillissantes. Recherche complémentaire à celle menée avec le financement CRSH, également menée en collaboration avec mes collègues Diane Bellemare et Lise Poulin Simon.1991.

Contrat de 5 000 $ du Regroupement des organismes pour le développement de l’employabilité (RQUODE) sur le thème des “interventions publiques pour le développement de l’employabilité”- 1991

Contrat de 5 000 $ de l’Institut de recherche sur la culture du Québec (IRCQ) pour recherche et rédaction d’un ouvrage sur “la précarisation de l’emploi” - 1989-1990

Subvention préliminaire de 5 000 $ du CRSH ; recherche intitulée "Innovation, formation et emploi dans le tertiaire : l’apport de la formation professionnelle au développement des filières de mobilité et à la capacité concurrentielle des entreprises". 1990.

Subvention préliminaire de 5 000 $ du CRSH ; recherche intitulée "Différenciation des formes d’emploi des femmes et flexibilité du travail". Analyse de la flexibilité du travail, de l’emploi et des salaires des femmes et des liens possibles avec l’innovation technologique. 1989.

Financement du Fonds institutionnel de recherche de la Télé-Université et du Centre d’études de l’emploi, Paris ; recherche sur les "logiques d’action" en matière d’octroi de crédit, l’innovation et les ressources locales, au sein du Mouvement Desjardins (10 caisses), menée en collaboration avec le Centre d’études de l’emploi de Paris, soit MM. Laurent Thévenot, directeur de recherche au CEE et administrateur de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques). juin 1989 – juin 1990.

© Tous les droits de reproduction, de traduction et d’adaptation, en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit, sont réservés.

Nouvelle

La professeure Diane-Gabrielle Tremblay reçoit le titre de Fellow de l’OCRHA

La professeure Diane-Gabrielle Tremblay, de l’École des sciences de l’administration de la TÉLUQ, a reçu le titre de Fellow de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) du Québec. Lire la suite