2. Folksonomie et filtrage collaboratif


2.1 Présentation et objectifs

Les outils du web social permettent à leurs utilisateurs d’agir les uns pour les autres comme des filtres d’information. On peut contribuer à ce processus de filtrage aussi simplement qu’en signalant son intérêt pour certaines informations plus que pour d’autres, mais également de certaines façons plus sophistiquées. L’étiquetage (tagging) est l’une de ces façons qui s’est dernièrement répandue comme une traînée de poudre. Cette pratique donne naissance à un mode de classification que l’on appelle communément la folksonomie.

Dans ce module, nous allons reprendre l’étude des signets sociaux entamée au module précédent. Les systèmes de signets sociaux illustrent très bien le filtrage collaboratif et, pour la plupart, produisent une folksonomie d’autant plus riche que le nombre de participants est grand.

Après avoir complété ce module :

- vous aurez acquis une connaissance théorique et pratique des étiquettes ;
- vous serez en mesure d’expliquer l’utilité des étiquettes dans différents contextes ;
- vous serez en mesure d’expliquer comment les consommateurs d’information peuvent agir en tant que filtres les uns pour les autres.