Activité A : Utilisation des signets sociaux

Pondération : 20 %

Cette activité est à commencer au module 2.

Objectifs

Cette activité vous permettra :
- d’apprivoiser l’utilisation des signets sociaux ;
- d’avoir un bref aperçu de l’étendue du web participatif.

Elle se divise en quatre étapes. Les deux premières peuvent être
effectuées en une séance ; la troisième s’échelonne sur deux semaines. La
quatrième étape consiste à rédiger un rapport que vous devez remettre par courriel au
professeur avant d’entamer le module 4.

Ne transmettez pas vos travaux dans ce cours sous la forme d’une archive compressée (zip, rar ou autre). D’une part, cela est inutile. D’autre part, cela engendre des manipulations supplémentaires. Les travaux transmis sous la forme d’archive compressée pourront être considéré comme n’ayant pas été reçu. Il est de votre responsabilité de lire et de suivre les consignes.

Précision : Nous n’offrons pas d’accusé de réception. C’est inutile, car il n’y a pas de pénalité pour les remises de travail en retard dans ce cours. Gardez toujours une copie de chacun de vos travaux jusqu’à la fin du cours.


Marche à suivre

Étape 1. Mise en place

Remarque générale : On vous demander de vous créer des comptes sur différents réseaux sociaux et d’y partager des informations publiquement. Il n’est cependant pas requis que vous vous identifiez nommément. Par exemple, vous pouvez utiliser un pseudonyme.

  1. Si vous ne l’avez pas déjà fait à la section sur le portail
    personnel
    ,
    vous devez vous créer une page publique sur netvibes qui vous servira de
    tableau de bord personnel.
  2. Vous pouvez aussi vous créer un compte chez Google+ et joindre la communauté de ce cours (optionnel).
  3. Vous devriez vous créer un compte chez Twitter et, notamment, faire des recherches avec le sigle du cours. Vous pouvez partager ensuite des « tweet » (ou microbillets) avec le reste du cours en utilisant l’étiquette « #INF6107 ».
  4. Vous pouvez aussi joindre le groupe Facebook du cours (optionnel).
  5. Si vous ne l’avez pas déjà fait à la section sur les signets
    sociaux
    ,
    vous pouvez vous créer un compte sur Diigo, et partager des liens avec le
    groupe du cours. Après avoir demandé à joindre le groupe et après avoir partagé des signets avec le groupe, il faut que vous écriviez par courriel à la personne qui vous encadre pour l’aviser que vous avez demandé de vous joindre au groupe Diigo du cours : il pourra rapidement approuver votre demande.
  6. Ajoutez votre portail personnel à votre profil dans Diigo.
  7. Intégrez le fil de vos signets à votre portail personnel.

Choisissez un agrégateur que vous utiliserez pour suivre des sources. Nous recommandons Netvibe ou Feedly. Vous pouvez aussi utiliser Twitter ou Google Plus comme agrégateurs.

Étape 2. Sélection de sources

Maintenant, utilisez votre agrégateur pour vous abonner à un certain nombre de fils web que vous allez suivre.

  1. Sur Twitter, vous pouvez consulter les billets récents portant l’étiquette du cours. Notez cependant que le moteur de recherche de Twitter est parfois déficient : il peut ne rien retourner alors que du contenu est présent. Vous pouvez suivre des utilisateurs comme Sébastien Paquet ou Daniel Lemire. Vous pouvez aussi suivre d’autres étiquettes pertinentes sur Twitter :
  2. Vous devriez vous abonner au fil qui rassemble les liens des étudiants
    du cours
    .
  3. Choisissez au moins trois sources à suivre. C’est à vous de faire une recherche et d’identifier des sources intéressantes. Naturellement, vos lectures devraient être pertinentes par rapport au cours.

Identifiez de bonnes sources pertinentes fait partie intégrante du travail. Il est normal que vous ne sachiez pas comment trouver des sources initialement. Explorez, faites de la recherche !

Note : si vous lisez l’anglais, vous pouvez suivre Daniel Lemire’s blog.

Étape 3. Veille et partage

  1. De façon périodique, idéalement au moins tous les deux jours, visitez votre agrégateur
    pour voir les nouveaux contenus qu’il est
    allé chercher pour vous.
  2. Lisez les articles ou suivez les liens qui vous semblent les plus
    intéressants. Vous n’avez pas à tous les lire.
  3. Recueillez dans votre compte Diigo au moins un lien par jour ouvrable, en moyenne.
    Minimalement, vous devez :
  • Vous assurer de partager le lien avec le groupe.
  • Pour chaque lien, ajoutez vos commentaires.
  • Appliquer l’étiquette « Activité-A ».
  • Appliquer une étiquette qui indique à quel point, à votre avis, le
    lien est instructif. Choisissez parmi : « 1-étoile », « 2-étoiles » et
    « 3-étoiles », ce dernier choix étant la meilleure cote.
  • Appliquer au moins une étiquette qui décrit le sujet abordé.

Vous devez partager au moins dix liens au total.

Étape 4. Bilan

Rédigez un bilan de cette activité que vous enverrez par courriel au professeur. Vous devez transmettre le travail par courriel même si vous utilisez un outil de dépôt. Incluez l’URL qui permet de voir les liens que vous avez recueillis dans le cadre de l’exercice. Répondez aux questions qui suivent.

L’objet de votre courriel doit débuter par « [INF6107][Activité A] ». Votre rapport doit être en format « pdf », « Word 97/2000/XP », « RTF », « OpenDocument » ou « texte ». Dans le corps de votre message ainsi que dans votre rapport, vous devez bien indiquer vos nom et numéro d’étudiant.

Il est inutile d’utiliser l’outil de travaux notés de l’université. Nous vous demandons de transmettre vos travaux par courriel afin de faciliter les intéractions.

Agrégateur et sources

  1. Quel agrégateur avez-vous utilisé ?
  2. Quelles sources avez-vous suivies ? Pourquoi les avez-vous choisies ? Comment avez-vous trouvé vos sources ?

Mesures quantitatives

  1. Estimez le nombre d’articles auxquels vous avez été exposé.
  2. Estimez le nombre d’articles que vous avez lus au-delà du titre.
  3. Combien d’articles avez-vous partagés avec les autres étudiants ?

Qu’avez-vous appris ?

  1. Était-ce la première fois que vous faisiez une veille de ce genre ?
  2. Quelle stratégie recommanderiez-vous pour trouver de bonnes sources ?
  3. Expliquez comment vous vous y seriez pris pour faire la même veille
    sans agrégateur. Quels sont les avantages et les inconvénients de
    l’agrégateur ?
  4. Quelles sont vos impressions du processus ? Du point de vue de
    l’utilisateur, quelles sont les embûches ? Avez-vous décelé
    des problèmes techniques ?
  5. Parmi vos sources, laquelle avez-vous trouvée la plus intéressante
    ou utile ? Pourquoi ? Laquelle avez-vous trouvée la moins utile ? Pourquoi ?
  6. Avez-vous identifié des chevauchements de contenu parmi vos sources
     ? Lesquels ?
  7. Le « bruit » est la partie d’un signal qui contient de l’information
    qui n’a pas de rapport avec le signal et qui peut nuire à l’assimilation
    du signal. Parmi vos sources, laquelle était la plus bruyante ?
    Pourquoi ?
  8. Certaines personnes disent suivre jusqu’à des centaines de sources.
    Comment s’y prennent-elles, selon vous ? Pourriez-vous faire de même ?
  9. Les liens partagés par les autres étudiants vous ont-ils été utiles ? Pourquoi ?

Politique concernant le plagiat

L’utilisation de textes écrits par autrui sans attribution, est du plagiat, même dans le cas où l’emprunt se limite à des fragments de texte. En cas de plagiat, une note de zéro peut être accordée. De plus, l’offense peut être rapportée à l’Université qui appliquera des mesures disciplinaires.

Si vous notez qu’un autre étudiant fait preuve de plagiat, n’hésitez pas à nous le rapporter.