Maîtriser le web


0.2 Les fureteurs

Le fureteur (browser) est le moyen dont on se sert le plus communément pour accéder au web. Vous l’avez certainement utilisé à de nombreuses reprises ; il n’est donc pas nécessaire de couvrir les bases de son fonctionnement. Nous parlerons donc simplement ici de quelques fonctionnalités intéressantes des fureteurs modernes qu’il vaut la peine de connaître.

Pour les fins de ce cours, nous vous invitons à utiliser Mozilla Firefox. Le cours fut testé avec ce navigateur. Firefox est disponible gratuitement et l’installation ne requiert que quelques minutes. Si vous utilisez déjà Firefox, nous vous invitons à vous assurer qu’il est à jour. Il est possible de suivre le cours avec d’autres navigateurs, mais vous pourriez alors rencontrer des problèmes techniques imprévus. En cas de doute, optez pour Firefox dans le cadre de ce cours.

0.2.1 La navigation par onglets

La page Navigation par onglets dans la base de connaissances de Firefox présente la navigation par onglets ainsi :

La navigation par onglets vous permet d’ouvrir différentes pages au sein d’une même fenêtre, chacune étant accessible par son propre onglet. Il est ainsi possible d’ouvrir des liens dans des onglets, afin qu’ils se chargent pendant que vous continuez à lire la page courante. Il n’est pas du tout obligatoire d’utiliser les onglets pour naviguer sur le web, mais cela peut s’avérer une meilleure manière de le faire, et permettre de gagner du temps.

Lisez la page en entier pour vous familiariser avec cette fonctionnalité.

L’usage le plus fréquent des onglets (tabs en anglais), pour beaucoup d’utilisateurs, consiste à suivre un lien en cliquant sur celui-ci avec le bouton central de la souris pour qu’il s’ouvre dans un nouvel onglet. Une fois la lecture terminée, on peut fermer l’onglet en cliquant sur celui-ci avec le même bouton. Cette façon de procéder évite la multiplication des fenêtres et maintient, par la proximité des onglets, un lien visuel entre le contexte où vous étiez lorsque vous avez cliqué sur un lien et la page de destination de ce lien.

Il arrive également fréquemment que l’on ait à faire une recherche auxiliaire à la navigation en cours, par exemple pour trouver la définition d’un terme. Pour ce faire, il peut être pratique de créer un nouvel onglet (raccourci : Ctrl-T) à côté de l’onglet courant pour effectuer la recherche sans perdre le contexte initial.

0.2.2 Les bookmarklets

Les bookmarklets (combinaison des termes bookmark et applet) sont des petits bouts de code JavaScript que l’on peut ajouter comme marque-page ou comme signet dans le fureteur. Ils se présentent visuellement sur une page sous forme de lien dont l’adresse commence par « javascript :». L’usage habituel d’un bookmarklet consiste à d’abord glisser-déposer le lien sur la barre de navigation de votre fureteur pour l’y ajouter sous forme de signet. Ensuite, le code est exécuté chaque fois que l’on clique sur le lien. Les bookmarklets sont relativement faciles à écrire et fonctionnent généralement de la même façon peu importe le fureteur.

Contrairement à un lien ordinaire, qui fait la même chose chaque fois qu’on clique sur celui-ci, l’action d’un bookmarklet peut dépendre du contexte de navigation – de la page où vous vous trouvez, du texte que vous avez sélectionné avant de cliquer, etc.

Il existe des bookmarklets pour accomplir de nombreuses tâches contextuelles. En voici deux exemples.

Premier exemple. Installez le bookmarklet de recherche Google qui suit sur la barre de navigation de votre fureteur (faites simplement glisser le lien vers celle-ci).

Le bookmarklet : Google-moi ça!

À présent, surlignez un ou plusieurs mot(s) dans la page et cliquez sur le signet. Vous obtiendrez automatiquement les résultats d’une recherche Google sur ce(s) mot(s).

Pour les curieux, voici le code de ce bookmarklet dans son intégralité.

javascript:q=document.getSelection();for(i=0;i<frames.length;i++)
{q=frames[i].document.getSelection();if(q)break;}
if(!q)void(q=prompt('Recherche Google avec ces mots:',''));
if(q)void(open('http://www.google.com/search?q='+escape(q),'',''));

Second exemple. Installez le bookmarklet
Traduis-moi ça !, puis rendez-vous sur une page en langue anglaise ou espagnole et cliquez sur le bookmarklet.

Ici, le bookmarklet transforme l’adresse pour solliciter l’engin de traduction Google sur cette page. Le code suit :

javascript:location='http://translate.google.com/translate?u=' + encodeURIComponent(location);

|

0.2.3 Les modules complémentaires (ou extensions)

Les fureteurs modernes offrent une interface qui permet le développement de modules complémentaires aux programmeurs qui souhaitent en augmenter les fonctionnalités. Semblables aux bookmarklets, bien qu’ils soient plus difficiles à développer, ils peuvent accomplir des choses difficiles à implanter en JavaScript.

Des centaines de modules complémentaires sont disponibles pour le fureteur Firefox. En voici quelques-uns parmi les plus utiles.

CustomizeGoogle permet d’améliorer les résultats de recherche de Google en ajoutant des informations supplémentaires (comme des liens vers Yahoo, MSN, Voila, etc.) et en supprimant les informations non demandées (comme les publicités et le spam).

Tab Scope affiche des miniatures des différents onglets que vous avez ouverts lorsque votre souris passe sur ceux-ci.

Video DownloadHelper facilite grandement l’enregistrement de vidéos trouvées sur le web.

GreaseMonkey vous permet de modifier, parfois radicalement, la façon dont différents sites s’affichent en utilisant des bouts de code JavaScript ou « scripts ». Des centaines de scripts sont disponibles sur userscripts.org.

D’autres modules complémentaires seront mentionnés à travers les modules du cours lorsqu’ils seront pertinents au propos.