1. Portails personnels, signets sociaux et agrégateurs


1.4 Les fils web et les agrégateurs personnels

1.4.1 Les fils web

Les fils web (aussi appelés flux web, flux de syndication, ou fils RSS ou Atom) constituent un moyen désormais bien établi de partager des contenus sur le web de manière à en faciliter la réutilisation, que ce soit par d’autres sites ou par des logiciels. Nous nous en sommes déjà servi, dans les exercices qui précèdent, pour intégrer des contenus en provenance des sites Flickr (photos) et Diigo (liens).

Deux formats sont répandus à l’heure actuelle : RSS (Really Simple Syndication) et Atom. RSS est apparu avant Atom, mais dans la plupart des applications leur fonctionnement est équivalent.

Pour un site, offrir un fil web revient à maintenir un fichier respectant le format RSS ou Atom qui est mis à jour avec de nouveaux items chaque fois que le site change.

Optionnel : Vous pouvez vous inscrire chez feedly qui est présentement un des lecteurs RSS les plus populaires.

Jetez un premier coup d’oeil au fil RSS de vos signets sur Diigo. Cliquez sur le lien RSS, puis affichez le code source de la page. Relevez la structure et voyez si vous arrivez à y reconnaître des éléments de contenu que vous avez entrés dans le système.

Lisez à présent les trois textes suivants pour consolider vos connaissances.


Questions d’autoévaluation



Le questionnaire d’autoévaluation qui suit vous permettra de vérifier votre compréhension des fils web.

Vrai ou Faux ? En quelques mots, justifiez votre réponse.

1. Un fichier RSS est conçu pour être directement lu par des utilisateurs.




2. Les fichiers XML sont des fichiers RSS.




3. L’essentiel d’un fil RSS tient aux items qui y sont présents.




4. L’utilisation de formats RSS et Atom peut se faire librement, c’est-à-dire sans entente préalable avec leur créateur.




5. Tous les fichiers RSS sont publiquement accessibles.




6. Tous les sites dont le contenu change continuellement fournissent des fils web.




1.4.2. Les agrégateurs personnels

Les agrégateurs personnels (feed readers ou RSS aggregators en anglais) sont des outils qui vont automatiquement chercher des fils RSS choisis à intervalles réguliers et qui présentent à l’utilisateur les nouveaux contenus récupérés (s’il y en a). On s’abonne (subscribe en anglais) à un fil web en choisissant d’ajouter ce fil à son agrégateur. Autrement dit, cet outil vous permet de recevoir automatiquement, regroupé dans une même fenêtre, le nouveau contenu des fils répertoriés, provenant de plusieurs sources, et de le lire dès qu’il est disponible.

Netvibes peut, étant donné sa possibilité d’intégrer des fils web, jouer le rôle d’un d’agrégateur. Lorsque vous visitez de nouveau votre page Netvibes, vous y trouvez les nouveaux contenus des fils que vous y avez intégrés (voir l’exercice 1C).

Exercice 1D : L’utilisation des fils web



Jouez au détective dans ces exercices.

  1. Localisez le fil web du journal Le Devoir qui contient les nouvelles sur le cinéma.
  2. Localisez le fil web de la version baladodiffusée du carnet techno de Bruno Guglielminetti.
  3. Trouvez le fil Atom du blogue du professeur Daniel Lemire.
  4. Trouvez sur Google News des fils RSS de nouvelles sur Céline Dion et sur Paul McCartney. (Indice : commencez par une recherche.)
  5. Allez sur http://www.rssmix.com/ et fabriquez un fil RSS qui combine les deux précédents.