ARUC-GATS > Chantiers d’action partenariale > Vieillissement et Fin de carrière (FIC)

Vieillissement et Fin de carrière (FIC)

Dans ce Chantier d’action partenarial (CAP), l’ARUC s’intéresse aux dispositifs existants de retraite, préretraite et autres modalités de fin de carrière (retraite progressive, aménagement de temps de travail, cumul retraite-emploi,), ainsi qu’aux dispositifs qui sont mis en place et pourraient être expérimentés (le crédit-temps de la Belgique par exemple).

Contexte

Diverses pratiques de fin de carrière ont été mises en place dans le cadre des stratégies de gestion des entreprises et des politiques publiques. On pense par exemple à la préretraite ou à la retraite progressive. Ces pratiques ne sont pas généralisées, et il est important de les recenser, mais aussi de connaître les perceptions des travailleurs, des entreprises et des acteurs sociaux à cet égard, puisqu’elles déterminent largement l’évolution des mentalités, des pratiques, ainsi que des politiques publiques. L’ARUC s’intéresse donc à ces diverses réalités, ainsi qu’aux aménagements de temps de travail, et au cumul emploi-retraite. Nous nous intéressons aux aspirations des individus et aux pratiques mises en place dans les organisations.

L’ARUC mène aussi une veille sur les programmes et politiques de divers pays, s’intéressant notamment à la France, à la Belgique, au Japon, à la Suède et à la Finlande, ce dernier pays ayant introduit des mesures intéressantes pour tenter de favoriser le maintien en emploi des travailleurs vieillissants.

Projets de recherche en cours dans le cadre de ce CAP

-  Recherche dirigée par Bernard Fusulier (université de Louvain-la-Neuve) et Diane-Gabrielle Tremblay (TÉLUQ-UQÀM) sur les fins de carrière et les programmes de retraite et préretraite au Québec et en Belgique. Avec Thibauld Moulaert et Maryse Larivière, chargés de recherches, ils ont produit un rapport de recherche intitulé : « Travailler plus longtemps !? L’aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec » ;
-  Recherche sur la combinaison emploi-retraite et les fins de carrière au Québec (sous la direction de Tania Saba, avec Ali Béjaoui, Marie-Ève Dufour et Diane-Gabrielle Tremblay) ;
-  Recherche comparative sur les régimes de retraite, préretraite et modalités de fin de carrière en France, au Japon, aux États-Unis, en Suède et en Finlande. Un rapport de recherche est produit à partir de cette recherche. (Siham Aboussaia, sous la direction de Diane-Gabrielle Tremblay) ;
-  Analyse des transformations du travail quant au vieillissement démographique et à la crise économique. Une comparaison entre trois secteurs au Québec, selon le genre et le niveau de qualification. (Elisabetta Pernigotti, postdoctorante, sous la direction de Diane-Gabrielle Tremblay en partenariat avec Linda Cyrenne, Comité sectoriel du textile, ainsi que la CSQ) ;
-  Analyse des fins de carrière et des réorganisations du travail dans le secteur du textile (Marcia Silveira, doctorante, sous la direction de Diane-Gabrielle Tremblay, en partenariat avec Linda Cyrenne, Comité sectoriel du textile) ;
-  Recherche sur la gestion de la relève et la transmission de connaissances dans le secteur des métiers d’art (sous la direction d’Eduardo Davel).

Projets prévus pour l’avenir

- Études de cas d’entreprises identifiées comme exemplaires ou innovatrices sur le plan du vieillissement et des fins de carrière ;
- La retraite : contrainte ou choix ? Peut-on épargner suffisamment pour la retraite ? Lien avec les questions financières, pauvreté, appauvrissement ;
- Vieillissement actif : sens et application du concept, en collaboration avec le CAMF (Carrefour Action Municipale et Famille) ;
- Fins de carrière et pénibilité du travail : des recherches sont prévues dans divers milieux de travail, en collaboration avec les syndicats membres de l’ARUC.

Nouvelles

Voir toutes les nouvelles