ARUC-GATS > Chantiers d’action partenariale > Conciliation emploi famille (CEF)

Conciliation emploi famille (CEF)

Dans ce Chantier d’action partenariale (CAP), l’ARUC-GATS s’intéresse aux dispositifs existants de conciliation emploi-famille (temps de travail et horaires de travail notamment). Elle s’intéresse aussi aux dispositifs qui sont mis en place et pourraient être expérimentés (tels que le crédit-temps de la Belgique par exemple).

Contexte et problématique du CAP-CEF

Diverses pratiques de gestion des temps et de Conciliation emploi-famille (CEF) ont été mises en place dans le cadre des stratégies de gestion des entreprises et des politiques publiques. On pense aux mesures de conciliation par l’aménagement du temps de travail et des temps sociaux (temps parental, temps de loisir, etc.). Ces pratiques ne sont pas généralisées, et il est important de les recenser, mais aussi de connaître les perceptions des travailleurs, des entreprises et des acteurs sociaux à cet égard, puisqu’elles déterminent largement l’évolution des mentalités, des pratiques, ainsi que des politiques publiques.

La pertinence de se pencher sur la conciliation emploi-famille est largement démontrée par les travaux scientifiques. On a cité l’importance des contraintes que la limitation de l’activité sur le marché du travail fait peser sur les systèmes de sécurité sociale et sur le marché du travail. Notamment, nombre de travaux incitent les pouvoirs publics à soutenir l’activité des femmes (par des mesures de conciliation et des services de garde appropriés notamment) afin de maintenir un pourcentage élevé d’actifs. Également, nombre de travaux ont mis en évidence les difficultés de conciliation famille-travail, ainsi que le stress accru que vivent les parents travailleurs. Les gouvernements du Québec et du Canada s’y intéressent, mais aussi l’Europe et nombre de pays. Et cette problématique est tout à fait déterminante pour l’avenir du marché du travail, mais aussi pour la gestion de l’égalité en emploi des hommes et des femmes et la prise en compte de la diversité des situations des uns et des autres. De plus, les États et les entreprises doivent s’intéresser à l’organisation des horaires et du temps de travail s’ils veulent s’assurer que les parents travailleurs qui le souhaitent puissent demeurer actifs.

Projets de recherche en cours

1- Mise à jour de la revue des travaux réalisés sur la conciliation emploi-famille tout au long de la vie (aménagements du temps de travail) au Québec, en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick, ainsi que dans quelques pays européens, soit la Belgique, la France, la Finlande et la Suède.

2- Analyse statistique :
-  2.1. Analyse statistique des données de l’enquête sur le milieu de travail et les employés (EMTE) de Statistique Canada pour connaître les stratégies de gestion des entreprises à l’égard des travailleurs des divers âges (organisation du travail, horaire et temps de travail), ainsi que les aspirations des salariés, selon l’âge, le sexe, la syndicalisation et le secteur d’activité. L’analyse est réalisée par les professeurs Elmustapha Najem (UQO) et Diane-Gabrielle Tremblay (TELUQ).
-  2.2. Analyse statistique des données de l’enquête sociale générale sur la conciliation emploi-famille, de l’enquête sur la population active, ainsi que de celle sur la dynamique du travail et des revenus. L’analyse est réalisée par les professeurs Elmustapha Najem (UQO) et Diane-Gabrielle Tremblay (TELUQ), en collaboration avec Sandra Gagnon de l’Institut de la statistique du Québec.

3- Recherche sur la conciliation emploi-famille dans les entreprises d’économie sociale, dont les centres à la petite enfance (en partenariat avec l’Association québécoise des Centres à la petite enfance). La recherche est menée par Diane-Gabrielle Tremblay.

4- Recherche sur le « Dialogue pour une politique familiale ». La recherche est réalisée sous la direction de Pier Bouchard, en partenariat avec l’Association des parents francophones du Nouveau-Brunswick.

5- Étude de cas sur les services à la personne visant la conciliation. Il s’agit d’une collaboration TELUQ-Commodus.

6- Recherche sur les médiations professionnelles et organisationnelles au Québec et en Belgique. Les entrevues sont réalisées dans trois milieux professionnels : infirmières, travailleuses sociales et policiers. La recherche est réalisée par les professeurs Bernard Fusulier (université de Louvain-la-Neuve) et Diane-Gabrielle Tremblay (TELUQ), les doctorants Émilie Sanchez et David Laloy (université de Louvain-la-Neuve), et en partenariat avec les syndicats belges et la Confédération des Syndicats Nationaux (CSN) du Québec.

7- Poursuite de la recherche Québec-France sur le rôle des acteurs intermédiaires dans la conciliation emploi-famille. La recherche est réalisée par les professeures Marie-Agnès Barrère-Maurisson et Diane-Gabrielle Tremblay, avec l’ensemble des partenaires du Québec et de France.

Projets de recherche à venir

-  Études de cas d’entreprises identifiées comme exemplaires ou innovatrices sur le plan de la conciliation des activités personnelles familiales et professionnelles.
-  Proposition de recherche sur la diffusion de la norme sur la conciliation emploi-famille dans les entreprises au Québec : comparer avec la charte de la parentalité en France ; quels sont les résultats concrets d’une telle mesure incitative, d’un tel bilan, etc.
-  Modalités d’implantation des congés parentaux dans les organisations.
Questions de recherche ouvertes liées au CAP-CEF
-  Quelles sont les aspirations et les nouvelles demandes des hommes et femmes sur le plan de la conciliation ?
-  Quelles sont les positions des acteurs sociaux et des groupes communautaires représentant diverses catégories (le patronat, les syndicats, les parents, les familles, etc.) dans différentes zones ? Le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Colombie-Britannique sont retenus en raison de certaines similitudes observées en matière d’aspirations relatives au temps de travail versus loisirs, mais aussi des différences institutionnelles (les syndicats, les politiques publiques). Ainsi, le Nouveau-Brunswick a été retenu parce qu’il s’y déroule un « forum de dialogue » entre acteurs sociaux sur le thème de la politique familiale et de la conciliation, animé par l’Association des parents du Nouveau-Brunswick.

Approche théorique propre au CAP-CEF

La dimension familiale et la conciliation emploi-famille ajoutent une dimension particulière au parcours de vie des femmes, mais aussi des hommes, qui se préoccupent aussi, et de plus en plus, de cette question. Ce sont notamment les théories sur les temps sociaux, les marchés internes du travail, la segmentation du marché du travail, les carrières, la gestion des ressources humaines, la conciliation emploi-famille, les rôles parentaux et l’emploi qui constituent les principales sources associées au cadre théorique de ce CAP.

Nouvelles

Voir toutes les nouvelles